Les réductions fiscales

 

Association reconnue d’Interêt Général
YOVOTOGO est habilitée à recevoir dons et legs. 

Tout don, sous quelque forme qu'il soit, ouvre droit à réduction fiscale.


Pour les particuliers
La Loi de Finances accorde à nos donateurs une réduction d'impôt égale à 75% du montant de leurs dons annuels, avec un plafond de 521 €. 
Si les dons dépassent 521 €, la déduction fiscale passe à 66% du montant du don, dans la limite de 20% des revenus imposables. 

La part des dons dépassant cette limite au cours d'une année peut être reportée sur les 5 années suivantes et ouvre droit à la même réduction d'impôt, dans la même limite de 20% des revenus imposables. 

Vous bénéficiez ainsi, par exemple, d'une réduction d'impôt de 12 € pour un don de 16 €. Un don de 20 € vous reviendra en fait à 5 €, un don de 100 € ne vous coûtera en réalité que 25 €. 

Pour bénéficier de ces réductions fiscales, il vous suffit de joindre à votre déclaration de revenus le reçu fiscal que nous vous adressons dès réception de votre don. 


Pour les entreprises
Les dispositions fiscales autorisent une réduction d'impôt de 60% dans la limite de 5‰ du chiffre d'affaires hors taxes. 
Lorsque cette limite est dépassée au cours d'un exercice, la réduction d'impôt peut être étalée sur les 5 exercices suivants, après prise en compte des versements effectués lors de chacun de ces exercices et dans la limite de 5‰ du chiffre d'affaires hors taxes. 


Un exemple
Vous faites un don de 2000 €. 
Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt correspondant à : 
   • 75% sur 513 € 
   • 66% sur 1487 € (2000 € - 513 €) 
Soit une réduction fiscale égale à :
(513 x 75/100) + (1487 x 66/100) = 1366,17 €. 

Si cette somme est inférieure à 20% de vos revenus imposables, elle est intégralement déductible de vos impôts dès la première année. 

Si elle est supérieure à 20% de vos revenus imposables, la réduction peut être reportée sur 5 ans. 
Si vos revenus imposables sont, par exemple, de 6000 €, la limite de 20% est de 1200 € (6000 x 20%). 
L’année 1, vous pouvez déduire 1200 € de vos impôts. 
L’année 2, vous pouvez déduire l’excédent soit 166,17 €.